Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 20:51

Bonjour à tous,

 

Après deux semaines de préparation spécifique avec David, mon coach sportif perso, mon travail a pris une toute autre tournure autour de l'étang St Nicolas. En effet, moi qui était habitué à sortir sur des allures moyennes de 11,5-12 km/h, j'ai du revoir ma copie pour travailler à des allures plus proches des spécificités du Trail et de l'Ultra, soit autour des 8.5-9 km/h !!!!  

 

06042011223.jpg  06042011236.jpg
 L'étang St Nicolas à Angers

 

C'est assez difficile à mettre en place, car on a vraiment l'impession de trainer, mais du coup, on y gagne énormément au niveau cardiaque, car le niveau de pulsations moyennes diminue (140 puls/min contre 165 puls/min), soit autant d'énergie économisée pour des épreuves généralement très longues et très difficiles. En fait dans l'optique de préparer 2012, j'ai compris qu'il valait mieux perdre quelques dizaines de minutes en réduisant le rythme pour mieux gérer l'effort avec un plan de course très précis, que d'être irrégulier (à risquer l'explosion) et finalement perdre plusieurs heures sur une même distance !

 garmin

 Bilan de la séance de lundi 11/04    

 

Le travail spécifique VMA sera évidemment maintenu, notamment pour bosser le dénivellé (les fameux escaliers, cf vidéo ci-dessous) et pour augmenter la vitesse de course tout en conservant un rythme cardiaque faible (140). Bref, tout un pogramme pour les 6 prochaines semaines.

06042011239.jpg 06042011243.jpg

Quelques photos

de mon parcours d'entraînements

 

Au rythme de 3 entraînements hebdomadaires (lundi, mercredi, vendredi midi) dont un en commun avec David, l'efficacité de ce travail devrait donc être payant pour cet été. Premier test dans 15 jours, avec la première course de la saison à Bécon les Granits, pour un petit Trail de 25 km, où l'objectif sera uniquement de maintenir le rythme de travail actuel (vitesse et pulsation).

 

@+

Greg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CONSULTEZ LA REVUE DE PRESSE