Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 11:03

Chers amis,

 

Vous êtes désormais habitués, le temps passe vite et le compte à rebours défile….

grand-raid.jpgA 31 jours et quelques heures du grand départ de la 20ème Diagonale des Fous, l’heure est (déjà) aux derniers réglages de la préparation physique, à l’étude approfondie du parcours (carte IGN, Google Earth) et à la préparation de l’ensemble de l’équipement nécessaire pour cette grande et belle course.

 

Je viens également de faire l'acquisition d'une caméra embarquée GO Pro HD2 qui me permettra de vous rapporter des images "Inside" d'une qualité exceptionnelle !!


J'avoue que le stress (mélange d'impatience et d'inquiétude de l'inconnu) monte progressivement et que l'enchainement des entrainements est de plus en plus difficile (4 à 5 par semaine, pour environ 60 à 80km en moyenne). Dans 3 semaines, l'entraînement sera fini... Il me restera alors quelques jours pour préparer le sac et le matériel en espérant ne rien oublier...

mafateDans Mafate, de nuit, ça va être très, très dur...


Mon vol pour la Réunion est prévue le 14/10 au soir, soit 4 jours avant la course. Sur place, un peu de reconnaissance (lundi et mardi) notamment sur les 40 derniers KM, récup du dossard et briefing le mercredi, prépa des sacs, puis bulles et dodo pour garder la fraicheur jusqu'au jeudi soir 22h...


En ce qui me concerne, la course devrait durer entre 50 et 60h (25h pour le 1er, 66h pour le dernier), soit une arrivée le samedi soir (tard) ou le dimanche matin (tôt)...Mais je ne peux (et ne veux) pas faire vraiment de plan de course à l'avance... Seul le terrain, la tête et les jambes me guideront dans ma gestion de course pour franchir cette ligne d'arrivée en FINISHER.


Il est juste prévu d'atteindre la mi-course, dans Mafate, le vendredi entre 18h et 20h... Après, c'est la "vraie" course commence, au tout début de la second nuit, avec le simple objectif de mettre un pied devant l'autre sans réfléchir...

carte copie-copie-2

Du côté des parrainages (5€ du km), il ne reste plus que 18 sur les 170 km à acquérir…  

Nous sommes presque arrivés au bout !!


Je vous donne d'ores et déjà RDV sur le blog pour les dernières infos et  surtout pour le suivi live de la course à partir du jeudi 18 octobre 20h (A Paris, décalage horaire de 2h).


A très bientôt

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 12:25

 

Bonjour à tous,

 

Plus que 34 jours et quelques heures avant le grand départ. J'en profite pour annoncer les tous derniers soutiens...

 

Plus que 18km à parrainer... Faites vite, l'arrrivée est toute proche !

carte copie-copie-2

 


La Société FAIRBIZ est spécialisée dans le Networking et les recommandations d'affaires entre dirigeants d'entreprises, notamment par l'intermédiaire du réseau BNI.

 

fairbiz

"Qui donne, reçoit...", telle est la philosophie du 1er réseau mondial de recommandations d'affaires et de ses membres, sélectionnés pour leurs qualités professionnelles et humaines, représentant dans leur groupe un secteur d'activité à titre exclusif !

 

Merci à Olivier Ouillé, sportif et triathlète passionné, futur traileur...

 

 


Anjou optique est situé au 23 rue d'Alsace à Angers, vous offre une très large gamme de lunettes de toutes marques adaptées à vos besoins. Anjou optique, c'est aussi l'assurance d'un accueil symptahique et de qualité.

 

logo-anjou-optique.pngNon, tous les opticiens ne font pas le même métiers !

 

Merci à Pierre Blanvillain, un connaisseur et grand fan de sport...

 

 


 

Kelcible, est une agence de webmarketing et référencement à Angers, avec une autre vision des sites web.

 

Leur objectif principal ? Que votre site web développe efficacement votre visibilité et votre business.

kelcible.jpg

Charline et Rudy, des mordus de Volley Ball, vous apporteront leurs conseils batis sur une grande expertise dans tous les domaines du web et du référencement sur les moteurs de recherche. Merci à vous 2...

 

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 10:03

Bonjour à tous,

 

Le jour J approche à très grands pas puisqu'il ne reste que 55 jours avant le départ, soit plus que 6 petites semaines de prépa (+2 de repos)...

 

Les séances se font donc plus nombreuses et intenses, mais en mode Réunion, c'est donc très motivant. Dimanche j'ai fait le Trail (32km - 500mD+) de la Pommeraye en 4h, un vrai bon entraînement avec pas mal de passages techniques...

 

Je commence également à faire le point sur le matériel et les besoins à rénouveler ou prévoir (chaussettes, shorts, t-shirts, trousse de soins, playlist pour MP3...) pour ne pas m'y prendre à la dernière minute...

 

Du côté des soutiens, ca avance, ca avance... Plus que 24km à vendre sur les 170 (et oui, le parcoursest finalement annoncé à 170). Il vous reste encore un peu de temps, mais certains ont déjà "réservé" les derniers KM... Faites vite, il n'y en aura pas pour tout le monde !!

carte copie-copie-1


Enfin, deux entreprises ont rejoint les soutiens du projet : Oxygen Ouest et In Extenso.


Oxygen Ouest Logo web new blue

Oxygen Ouest est une agence de relations presse située à Angers appartenant au réseau Oxygen étendu sur la France, l'Europe et les Etats Unis.

 

Initialement spécialisée dans les nouvelles technologies, Oxygen a étendu son expertise dans de nombreux secteurs avec des outils et une métodologie innovants pour être toujours  faire passer le bon message, à la bonne personne et au moment opportun.

 

Merci à Fabrice, son dirigeant, grand amateur de courses à pieds, pour son soutien.


L'agence In Extenso d'Angers Est vous propose un service professionnel de proximité couvrant tous les aspects comptables, administratifs, juridiques, fiscaux et sociaux de votre organisation, que vous soyez chef d'entreprise, artisan, commerçant, profession libérale ou responsable d'association.

 

Merci à Jean François, pour sa participation au projet.
logo-In-Extenso-_EC.jpg

 

Repost 0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:58

VOILA POURQUOI ON FAIT CES TRUCS DE DINGUES...

 

Repost 0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 23:03

150km en 2009, puis 165 en 2010 et 2011... Pour les 20 ans du Grand Raid de la Réunion, les organisateurs ont vu plus grand avec un tracé de 170km et près de 9900m de dénivelé positif !!


110640-4753

 

Le départ sur le site du Cap Méchant, au pied du volcan (Piton de la Fournaise) est  fixé le jeudi 18 octobre à 22h... Après une portion sur route de 8km pour chauffer les jambes, on vire à gauche pour débuter les 20km d'ascension du volcan et atteindre l'altitude de 2400m... En haut, c'est un paysage lunaire qui nous attend...


38331 1503508878823 1567277842 31210934 2137326 n

La Plaine des Sables est une immense plaine désertique à l'intérieur du Volcan... Le soleil y pointera son nez vers 5h du mat', au moment où nous amorcerons la sortie de l'enclos (KM 40) par l'oratoire Ste Thérèse. Au premier gros ravito, je retrouverai mon assistance...  

 

Ensuite c'est la longue descente en direction des verts paturages de Mare à boue (KM 53), probablement la portion la plus "tranquille" du parcours mais qui permettra surtout de continuer à bien avancer et de récupérer de la première nuit...


Ravito-mare-a-boue.jpg  

 

Après un bon ravito, il sera alors temps de prendre la direction du Gite du Piton des Neiges (sommet de la Réunion) par le coteau Kerveguen (+1000m D+). Le sol est assez technique et souvent humide avec de nombreux passages de boue aidés par des rondin de bois au sol. La pente est assez régulière, avec bien sûr quelques parties plus prononcées, il faut souvent lever les genoux sur les parties les plus raides. Le dernier km est redoutable à partir du sentier Kervegen...  Le gite est atteint au KM 64.5 et 3700m D+ cumulé depuis le départ... 


kerveguen.jpg

 

Une fois en haut, on doit pouvoir bénéficier d'un panorama exceptionnel sur le cirque de Cilaos et plus loin ssur la baie de St Pierre, ainsi que le Volcan derrière nous... avant d'attaquer la descente très pentue et technique sur Cilaos par le bloc. J'ai l'avantage de l'avoir déjà faite avec Baptiste en décembre 2009 en 1h15... Un bon souvenir...

Cilaos.JPG

 

Cilaos sera une étape importante dans la course (KM 72), car ce second gros ravito sera la dernière base de vie (assistance perso, ravito, kinés, médecins, douches...) avant la prochaine située à Rivière des galets (KM 132)... Entre les deux, il y la redoutable montée au Taïbit (+1000m D+ au KM 82), puis après 50km dans Mafate...


taibit.jpg

 

Pour ceux qui ne connaissent pas le Cirque de Mafate, pour y entrer ou en sortir, il n'y a que deux voies : par les airs (hélico) ou par les sentiers... Son accès est difficile et le relief tourmenté et chaotique... Autant vous dire que ce ne sera pas une partir de plaisir après 82KM de course...


mafate

 

Il est probable qu'une grosse partie de Mafate se fasse de nuit (hélas), à moins que je ne décide de faire une pause prolongée sur un ravitaillement pour dormir et recharger les batteries...

 

La sortie de Mafate se fera par le Piton Maïdo (KM 115) après une ascension inédite de 1500m depuis la Roche Ancrée, tout au fond du Cirque... Et je ne compte pas les multiples montées-descentes qui nous attendent au coeur de ces montagnes russes..


17473 1299164610344 1567277842 30757072 2544731 n 

 

Le Maïdo sera l'occasion de retrouver mon assistance et de faire une belle pause avant de redescendre quasiment au niveau de la mer, 2000m plus bas à la Rivère des Galets (KM 132), après une interminable descente de 18km. J'en profiterai aussi pour admirer une dernière fois ce cirque majestueux qu'est Mafate.

 

Pour la dernière partie (59 km,) tu oublies tes jambes et tu te déplaces principalement avec ta tête. Le ravito du KM 132 sera hyper important et l'occasion de se refaire une santé (m assages, podologue, douche, change et restauration avec probablement un gros dodos de quelques minutes...).


 embouchure.jpg 

 

Puis on repartira pour 38 derniers KM avec une seule idée en tête, la ligne d'arrivée... Mais le programme sera encore légèrement corsé avec le Chemin des Anglais (KM 155), une succession de courtes montées/descentes avec des pavés irréguliers, après la Grande Chaloupe.


cheminanglais2.jpg 

 

Pour terminer, après 160km, 9600m D+ et environ 45h de course,  il y a la remontée sur Saint Bernard (dure dans la première partie en lacet) et le Colorado, rien de très difficile mais il faut s'avaler le dernier gros dénivelé parfois au goût amer, les 300 derniers mêtres d'ascension de cette course vraiment folle....


myimg3.img

 

En haut, la délivrance sera (très) proche, plus que 5 km de descente technique vers la piste en terre battue du Stade de la Redoute... au bout d'une incroyable aventure humaine et sportive....

 

RDV entre du 18 au 21 octobre prochain pour partager ce moment unique avec le suivi live sur Internet...

Repost 0
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 12:58

Généralement, il est conseillé d'attendre plusieurs mois entre deux Ultra-trail... Mais l'échéance de la Réunion dans un peu plus de trois mois me poussait (en plus de Coach David) à tenter ma chance dans ce bel enchaînement Verdon (100km - 6700m) - Canigou (58km - 4200m) en l'espace d'une seule semaine !!

 

Acte 1 - Verdon Canyon Challenge : Abandon au 82ème KM sur 100 (21h de course)

 

Annoncés et bien présents, le soleil et la chaleur (plus de 40° en plein soleil) ont animé une course exceptionnelle dans un site prodigieusement magnifique... 204 partants le samedi à 4h du mat', seulement 114 Finishers et 90 abandons dont la moitié traitée par les 1er secours !!!

 

DSC00585L'entrée du Canyon du Verdon...

 

En ce qui me concerne, ce fut une très belle course où les sensations étaient excellentes, lambes et têtes gonflées à bloc toute la journée, une bonne gestion de course (ravito, rythme adapté...), les copains à mes côtés... jusqu'au KM80, un peu avant l'avant dernier ravito vers minuit soit 21h de course...

 

 

Mes pieds gonflés me faisaient souffrir de plus en plus (voute et talon) à cause de la chaleur du sol et des frotements liés à la marche. Je ressentais une sorte de cisaillement sous les pieds à chaque pas irréguliers... autant dire tout le temps.

 

Le manque de fraicheur physique commençait à déteindre sur le mental et je me suis mis à faire de mauvais calculs (il me reste tant de KM, telle difficulté, tant de temps... est-ce que je peux le faire...).


DSC00597

 

Bref, tout ce qu'il ne faut pas faire à ce stade de la course... Ravito du KM82 atteint dans la nuit claire avec les deux Richard et Bruno, je m'allonge sur une banquette pendant 10 min, puis je me fais masser par les kinés (20 min). Bruno et Richard 1 dorment aussi, Richard 2 abandonne tout de suite... Je prends une soupe et commence à discuter avec tous le monde et Richard... Que fait-on ? On nous propose un Gite pour dormir bien au chaud... avant de repartir pour les 18 derniers KM. Bruno repart...

 

N'ayant pas su entendre cette belle propositiond e repos au sec, Richard et moi décrochons le dossard... ERREUR FATALE !!!!!!!!!!!!

 

2 ou 3 heures de repos avec mon ami Richard sur un bon lit bien au chaud aurait probablement été salutaire pour cette fin de course... Au pire (peu probable), un réveil avec les pieds toujours endoloris ne nous aurait pas permi de reprendre la route... Dans le cas contraire (très probable), un nouveau départ vers 4h, au petit matin , nous aurait permi d'atteindre tranquillement la ligne d'arrivée au bout de 30 ou 31h de course... un temps tout à fait honorable pour ce format de course...

 

Que de regrets, mais c'est ainsi la dure réalité de l'Ultra... Mon manque d'expérience est criant dans ces moments de course. Mais j'ai énormément appris de cet incident.

 

Pour le reste de la course, je reviens avec des souvenirs plein la tête, entre les paysages somptueux, les passages extrémement difficiles à flanc de parois comme le "vidal" ou à flanc de falaises (400 à 700m de vide)...

DSC00559 DSC00557
 Le fameux vidal, vertigineux... Un des nombreux passages délicats...

 

J'ai eu l'occasion aussi de découvrir les joies des ravito avec massage (KM50 et KM82) indispensables sur ce format de course... Surtout avec les petites mimies qui s'y trouvent...


DSC00598b

Massage au KM 50, ça fait vraiment du bien...


Au final, sur notre groupe de 11 angevins, seulement 2 franchiront la ligne (David en 24h et Bruno en 27h)... Quant à moi, la course s'arrêta au KM82 après 21h de course et environ 5600m D+...

 

Pour voir toutes les photos du Verdon, cliquez ici

 

Acte 2 - Canigou Aventure

 

Une semaine après le Verdon, David et moi nous embarquons sur la route du Canigou (Pyrénées Orientales) pour une nouvelle course technique et difficile. Départ samedi à 6h pour les 140 participants d'une course Off sans chrono et "très amateur"...

 

Dès les premiers mêtres, David et moi prenons la tête de la course, puis rapidement les "coureurs" nous dépassent et nous emmènent dans la mauvaise direction... Demi-tour et nous nous retrouvons aussitôt en queue de peloton... Mort de rire !!!


30062012617David, sur un petit sentier...

 

Une petite montée, à moitié sur route, pendant 1,5km nous enfonce un peu plus dans les dernières places, tellement les concurrents galopent... David avec sa légendaire expérience me dit : "t'inquiète Greg, on comptera le nombre de coureurs que l'on remontera entre le sommet du Canigou (KM34) et l'arrivée (KM61,6)..."

 

Finalement, la remontée débutera vers le KM 28 et nous terminerons tranquillement 35 et 36ème sans vraiment courir... à part en descente (5,2km/h de moyenne).


30062012625

Une nature sauvage exceptionnelle

 

Une nouvelle fois, ce fut une course très exigente dans la difficulté du parcours, la longueur (61,6km au lieu de 58), du terrain (jamais de répis, un sol irrégulier, l'altitude et les grandes distances entre les ravito...)... Un plafond bas jusqu'à 1500m, du soleil et un vent terrible au dessus, nous n'avons heureusement pas souffert de la chaleur...

 

Le moment le plus intense de la course fut sans hésitation la montée au sommet du Canigou par la "cheminée", véritable conduit vertical (200m D+) :


30062012638 30062012639
 Vue d'en bas...
 ... vue d'en haut

 

30062012643

Derrière, le Pic du Canigou (2800m)

 

Une fois en haut, il fallait bien redescendre... Nous amorçons donc une portion très technique entre petits et gros blocs de pierres, puis un sentier plus praticable... Des petites crampes font leur apparition, mais seulement quelques minutes dans les passages plus costauds de la descente... J'en profite aussi pour admirer ce beau paysage et crac, ma cheville droite se dérobe sur une petite pierre, chute.... Plus de peur que de mal, je m'assois, souffle 2 minutes puis reprends ma course jusqu'au ravito, 1km plus loin.


5 minutes de pause, car je n'ai pas vraiment faim et on repart pour  une descente de 16km et 2200m D- sans discontinuer... Les 2 derniers km de descente furent extrèmement difficiles tant il était impossible de se reposer... La pente nous entraînait carrément vers l'avant, donc marche quasiment impossible...

 

C'est avec un grand soulagement que j'atteignais enfin le dernier ravito (KM52), avant que David me dise : "allez Greg on y va", à peine 5 min après notre arrivée...

 

La fin de course (10 km) n'est pas une cinécure, car le manque de fraicheur physique dû à cet enchainement de courses en si peu de temps, commence à se faire sentir... Derrière moi, David traine un peu pendant près de 4km à la faveur d'un petit sentier technique en montée... Un groupe de 5 nanas du coin et plus fraiches nous laisse quasiment sur place tout en tatassant... Dur !!!

 

Après une portion de route (500m), nous plongeons vers la dernière difficulté du jour en sous bois (3KM - 250 D+). David repasse devant puis s'éloigne tranquillement alors que je commence à me sentir un peu mal, j'ai la tête qui tourne et je commence à manquer de jus... Je cherche 2 branches pouvant faire office de batons... Cela m'aide bien pour garder le rythme. La montée s'accentue sur 1km en virages, ma tête tourne toujours, je me pose quelques secondes puis repart (plusieurs fois). Avec mon GPS Garmin, je compte les mêtres restant jusqu'au Col histoire de me donner du courage.

 

Enfin, j'atteinds le col où 2 femmes attendent leurs maris, elles m'encouragent... Je balance mes batons en les remerciant, puis je file en marchant dans la descente (1,5km sur route et sentier) jusqu'à l'arrivée un peu plus bas...

 

David, arrivée 12 min plus tôt, vient à ma recontre une bière à la main pour les 50 derniers mêtres... J'entre dans la salle des fêtes du village où les premiers arrivants applaudissent... Finisher en 11h50 (61.6km - 4000m)

 

30062012644

Bien cramé, je savoure la bonne récompense du Finisher...

 

Deux bonnes bières bien méritées, une bonne douche froide et un bon gros repas sont évidemment bien appreciés après cette belle course bouclée en 36ème position (sur 130 à l'arrivée)...

 

Pour voir toutes les photos du Canigou, cliquez ici

 

Bilan de la semaine :

 

Quelle satisfaction d'avoir pu enchaîner ces deux courses extrèmement techniques et difficiles avec si peu de temps de récupération, sans avoir jamais éprouvé de réelles difficultés, ni physiques ni mentales, à l'exception de ce fichu abandon dans le Verdon, duquel je retire finalement beaucoup d'enseignements...

 

Physiquement, la récupération d'après course a été excellente, car dès le lendemain, je galopais comme un lièvre... et avait l'envie de repartir en course... J'avoue aujourd'hui être pressé d'en refaire une rapidement !!!

 

Dans l'optique de la Réunion (dans 3 mois), je suis content d'avoir réalisé cet enchainement de 143km et 9600m en une seule semaine, pratiquement l'équivalent de ce qui m'attends à travers Cilaos et Mafate... Il manquera cependant toujours ces fichus 18km du Verdon pour bien boucler la boucle....

 

Prochaine échéance à définir, car le déplacement dans le Mont Blanc fin aout (CCC - 98km) est compromis et devrait être remplacé par une autre organisation...

 

See you soon

Greg

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 14:25

Bon, le Verdon, c'est très beau mais vraiment pas du gateau...


335932 4334454523799 1191304469 o


Sous un soleil de plomb (35-40°C), les organismes ont souffert comme jamais... La difficulté et la technicité du parcours ont ajouté un zeste de souffrance et de fatigue. A ce jeu là, les pieds (et la tête ???) ont tenu jusqu'au KM82, lieu du 8ème ravitaillement, vers 1h00, après 21H de course.

 

Pourtant, j'avais d'excellentes sensations, des jambes de feu, une tête gonflée à bloc, mais des pieds qui souffraient à cause d'échauffements (voutes plantaires et talons) sans pour autant avoir de vraies ampoules...

 

Malheureusement, un moment de fatigue et de perte de lucidité couplé à de mauvais calculs et mauvaise décision ont débouché sur un abandon, alors qu'il ne restait que 18km...

 

336310 4334466044087 138803164 o

La meilleure décision (facile à dire après coup) aurait été de dormir pendant 2 ou 3h pour faire le point avant de repartir ou ... d'abandonner faute de pouvoir avancer ou poser le pied au sol. Hélas, mon manque d'expérience est flagrant sur ce format de course. Espérons que cela soit salutaire pour la suite des événements...

 

Ma grosse déception est néanmoins atténuée par la beauté des paysages découverts et également par la multitude d'abandon (50% sur 200 partants, dont la moitié avec assistance 1er secours...).

 

Tant pis pour cette fois, je me suis très vite reprogrammé pour la course de ce week end, sur le Mont Canigou (58km - 4100m D+ pour environ 12h de course) mais hélas sans suivi live...

 

Départ ce soir à 22h avec David pour le Sud...

 

A plus


Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 12:18

Bonjour à tous,

 

L'organisation du Canyon Verdon Trail vous propose de suivre la course en direct depuis chez vous à partir de samedi à 4h du mat'...

 

Il vous suffit de vous connecter régulièrement au lien suivant : http://chrono.geofp.com/verdon2012/beta/


profilverdonProfil de la course

 

Quelques rappels pour bien suivre la course :

- Départ : samedi 23 juin à 4h

- Arrivée probable : dimanche 24 juin entre 0h et 4h, soit entre 20 et 24h de course....

- Distance à parcourir : 100 km pour 6500m D+

- Météo attendue : Soleil et chaleur (27°), ciel clair et 15°C la nuit...

 

040

 

Une nouvelle fois, un grand merci à vous tous, amis et entreprises, pour l'ensemble de vos soutiens.

 

A ce jour, 120km sur 165 ont été vendus et une quinzaine d'entreprises aide ce projet à aller jusqu'au bout... La route est encore longue jusqu'au 18 octobre 2012.

 


Repost 0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:44

Les choses sérieuses vont (enfin) commencer... Dans une grosse semaine, nous prendrons la route du Sud de la France à deux reprises pour 2 bons gros ultras, objectifs intermédiaires vers la Réunion...

 

Acte 1 : Le Verdon Canyon Challenge - 100km - 6500M D+

 

Au coeur du plus grand canyon d'Europe, cette course mythique (20 ans) s'annonce très technique, difficile et longue (près de 24h)... mais le décor exceptionnel de cette région devrait nous permettre d'en apprécier chaque moment...

 

David et Olivier connaissent bien la course pour y avoir participé en 2011, nous avons donc quelques repères... Cette fois-ci, nous serons 11 angevins à prendre le départ, samedi à 4h, de quoi ne pas être esseulé dans cette belle aventure.


verdon.JPG

 

Après 5 mois d'humidité, de pluie et de boue (Angers, Vulcain et Ardéchois), nous devrions enfin trouver un terrain et un temps sec, chaud, le tout au milieu de la pierre...

 

Ce sera pour moi l'occasion de franchir la barre des 100km en course (maxi 82km en aout dernier dans les Pyrénées). Je n'appréhende pas spécialement cette course, car l'entraînement a été très bon ces dernières semaines et le fait de partir aussi nombreux me permettra de trouver de bons alliés de circonstance.

 

J'ai également hâte de courir, de retrouver l'ambiance "course" malheureusement écourtée en Ardèche...

 

Acte 2 : Le Trail du Canigou - 56km - 4500M D+

 

Retour du Verdon dans la nuit du dimanche au lundi, puis nouveau départ le jeudi soir vers Le Canigou (Pyrénées Orientales) pour la Trail du Canigou Aventure. Le pic du Canigou est le haut sommet oriental de la chaîne des Pyrénées, sur le massif du Canigou. Il culmine à 2 784 m d'altitude.

 

Cette course assez courte (56km) mais technique, devrait néanmoins être difficile à cause de l'enchaînement de ces 2 courses en moins d'une semaine. Chaleur et pierres seront probablement de la partie... Un départ au petit matin (8h) devrait nous permettre une arrivée après une dizaine d'heures d'effort.

 

Accompagné de David et Richard, la grande incertitude résidera dans notre capacité à enchaîner ces deux courses et bien figurer au Canigou. Réponse dans 15 jours...

 

A ce jour, il est temps de faire un petit bilan de ces 6 mois d'entraînement. Mes données Garmin indiquent un total de 700km et de 12000m D+ réalisés depuis le 1er janvier, pour près de 100h d'entraînement...La tête et les jambes sont en superbe forme, la motivation est travaillée régulièrement par le visonnage de vidéos et de photos afin d'enregistrer un maximum d'information avant la grand départ... Mais la route est encore bien longue, 4 mois !!

 

A coups sûr, ce gros enchaînement de course (156km - 11000m D+) à cette période de l'année, sera l'une des clés de la réussite du mois d'octobre...

A ver......

Repost 0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 13:31

  Découvrez la course inside !!!

 

Vidéo de 17 min réalisée par un Finisher de la Diago 2011

(Pensez au préalable à couper la musique du blog en bas)

Repost 0

CONSULTEZ LA REVUE DE PRESSE